directrice, Metteur en Scène

Karine Jean

Karine suit les Ateliers Jeunesse de 2004 à 2008 au cours Florent puis en 2009 elle intègre le cursus professionnel.

Elle y étudie de nombreux auteurs classiques et contemporains et suit l'option cinéma.

C'est dans sa troisième année qu'elle se dirige vers la mise en scène en préparant son Travail de Fin d’Étude en mettant en scène une pièce d'horreur d'un théâtre oublié celui du Grand Guignol avec la pièce « Un Crime dans une Maison de Fous ». Elle obtient une programmation de 36 dates dans un théâtre parisien, et fonde sa compagnie The Brooklyn Rippers. Autour d'elle plusieurs comédiennes de sa pièce prennent part à la vie et au développement de la compagnie. Depuis 2011 elle est également professeur de théâtre et travaille au sein des MJC et écoles d’Île de France. Depuis septembre 2015 elle suit les cours d’effeuillage burlesque à l'école des filles de joies de Juliette Dragon avec laquelle participe à des spectacles sous le nom de Dirty Candy.

 


Les Comédiennes & Comédiens

Nell DArmouni

Nell intègre le Cours Florent en 2008 y suivra les cours de Christian Croset, Melissa Broutin et Jean Pierre Garnier et prend option cinéma sous la direction de Marie Brant. Elle en sort 3 ans plus tard diplômée mention bien. Dans les mois qui suivent, elle intègre la troupe The Brooklyn Rippers et entre dans la peau de La Normand dans « Un Crime dans une Maison de Fous » d’André de Lorde, mise en scène Karine Jean. Ils se représenteront 2 dates en juillet 2011 au Théâtre des Nouveautés et 36 à la Folie Théâtre début 2012.

     La même année elle est le rôle principal des clips videos Little Thing de Raphael Récamier et C’est la vie d’Artena production. Elle est repérée par l’assistante de Jean Luc Moreau et décroche les rôles de Carol dans " Les menteurs" d’Anthony Nielson qui s'est joué au Théâtre de la Porte Saint Martin de septembre 2012 à janvier 2013 et en tournée dans toute la France et la Suisse d'octobre à décembre 2013 . En parallèle ,grâce à son timbre de voix particulier , elle aime travailler dans la voix off . Depuis septembre 2015 elle interprète la Bonne dans « La Cantatrice Chauve, comme vous ne l'avez jamais vu » de la compagnie Cybèle qui connaît un beau succès au théâtre du Lucernaire.

Depuis septembre 2016 elle se forme au trapèze et aux tissus aériens.

Pour en découvrir plus sur Nell voici son book .

Fanny Lucet

A sa sortie des Cours Florent , elle jouera au Théâtre des Nouveauté puis A La Folie Théâtre , une pièce de Grand Guignol, « Un crime dans une maison de fous » d’André de Lorde, m.e.s Karine Jean. En parallèle elle interprétera la Veuve dans « L’école des Veuves » de Jean Cocteau, m.e.s Hazem El Awadly, au Théâtre Nout . Par la suite elle intégrera la troupe du Théâtre du Nord Ouest dans « Electre » de Giraudoux, m.e .s Odile Mallet et Geneviève Brunet. Elle fut parmi le trio comique de Nationale 666 de Lilian Lloyd mis en scène par ce dernier . On la vu dernièrement au Château de Saumur dans « Le Roi Jean » de Shakespeare, m.e.s Lionel Fernandez, dans le rôle de Blanche et pour lequel elle a pris des cours d'escrime.

Elle fait ses premiers pas cinématographique devant la caméra de Gérard Grégory dans le court métrage « Les marches du paradis ». Puis à la télévision dans « Le jour où tout à basculer », réalisation Yannick Adam de Villier et dans « L'amour à 200 mètres » , réalisé par Thierry Bouteiller. On la découvrira prochainement dans « Cupidon » , le premier long de Julian Maniraho . Dernièrement elle fut ELLE dans « Coup de foudre » de Guy Lecluyse au côtés de Kev Adams qui a obtenue le prix du court métrage au Festival de l'Alpe d'Huez. Elle sera prochainement Capucine dans la nouvelle sitcom « Villa 224 » , réalisé par Katrensix Diallo.

 Pour en découvrir plus sur Fanny voici son book .

Samuel Soulie

Samuel intègre la chorale de son collège a l’age de 13 ans, c’est par la suite qu’il découvre un réel désir de faire de la scène. Il prit donc des cours de chant hebdomadaire pendant pendant 7 années, puis il parti à l'étranger pour travailler à Galway (Place forte de la musique en Irlande) ou il poursuit aussi sa formation artistique pendant 2 années avec Andres Martorell, et réalise son premier enregistrement studio solo au “Galway Voice Studio”. C'est à Montréal, à l'âge 23 ans que Samuel s'installe et effectue ses premières scènes professionnelles dans différents théâtre Montréalais avec des spectacles tel que "The Slipper and the Rose", "Christmas Carol/Cantique de Noël" ou "South Park, the Musical"... Samuel revient donc en France en 2015 pour passer un pallier professionnel dans le monde artistique en faisant une formation de Théatre/Cinéma à l'école de Jeu de Paris. Depuis son retour, il participe à différents spectacles professionnels, de théâtres interactif pour enfants (Princesse Cracra/Sorcière Gribouilis), comédie de boulevard (Adopte un boulet.com), et théâtres musicales (Ailéna, Quasar Blues), et prépare plusieurs projets pour 2016/2017. Aujourd'hui Samuel est un Comédien/Chanteur ravi de faire partie de la Troupe des Brooklyn Rippers.

Marlène Vulliet

Diplômée des Cours Florent et de la formation en arts du spectacle de l'université Paris 8 Saint-Denis avec comme principaux professeurs : Michelle Kokosovski, Benoit Guibert et Claude Buchvald.

Elle rejoint la compagnie du Mouton Noir en 2011, avec laquelle elle jouera pendant 4 ans, entre Paris et Avignon. Sa soif de challenge et de nouveauté l'emmène vers des personnages très éclectiques, absurdes et dramatiques, issus des répertoires classiques et contemporains parmi lesquels : Cléopâtre dans « Shake Speare » ; Martha dans « Qui a peur de Virginia Woolf » ; Rose dans « Le père Pétuel et la mère Tume », Louise dans « Baal ».

A la suite de quoi, elle part étudier le théâtre espagnol à Barcelone pendant 1 an notamment aux côtés de la compagnie Acting Jack Flash.Comédienne aux multiples facettes, elle pratique le piano à haut niveau et témoigne d’une vive curiosité pour la diversité artistique et culturelle. A ses heures, elle pose également pour des photographes et artistes peintres.

 

Séverine Wolff

Aussi Danseuse & Chorégraphe

Depuis toute petite, Séverine est fascinée par la scène. A l’âge de quatre ans, elle commence la danse au Conservatoire de Strasbourg. Elle en sortira diplômée 11 ans plus tard, également enrichie d’une première expérience théâtrale en jouant le rôle de Luison dans « Le Malade Imaginaire » de Molière, aux côtés de Jacques BACHELIER. Elle est ensuite embauchée au CCN-Ballet de Lorraine où elle aura, une fois de plus, l’occasion de pratiquer le théâtre avec Jean-Michel STEINFORD .

A la fin de son contrat, elle s'installe sur Paris et intègre les Cours Florent. Elle y suit les cours de théâtre et excelle dans l'option Dancing. Elle interprétera les rôle de Mary Poppins et mettra en scène « Chicago » en y interprétant le rôle principal, et joue dans la comédie musicale «  Ségou et ses chapeaux », mise en scène par Assane TIMBO, sur la scène du TRIANON en 2008.

 

Depuis s a sortie du Cours Florent elle a joué dans la pièce « En attendant Lagarce », de Guillaume ANTONIOLLI aux théâtres Darius Milhaud et Pixel en 2013, dans « Legs : Grenouilles », de Thomas MORISSET à l’Espace Beaujon la même année ainsi que dans « Speed dating @ home » de Yvan NOKO au théâtre de Ménilmontant en 2015.

Jean-Yves Chilot

Après s'être formé au Cours Florent auprès de François Florent et Francis Huster, c'est Robert Hossein qui lance sa carrière professionnelle. 

Sa carrière longue et prolifique nous empêche d'être exhaustif  dans notre biographie.

 

Acteur complet il joue avec les plus grands, à l'aise dans les classiques comme  "La contreverse de Valladolid" M.E.S par Olivier Baucheron, "Henri IV" M.E.S par Daniel Colas au théâtre des Mathurins, son talent l'emporte également dans les comédies de boulevard tel que "Les menteurs" avec Chevalier et Laspalès et Nell Darmouni.

 

Jean-Yves tourne régulièrement au cinéma et à la télévision, nous avons pu le voir notamment dans la série "Engrenages" ou encore dans "Ils sont partout" d'Yvan Attal, ou encore "Trésor" de Claude Berri avec Alain Chabat.

 

C'est par l'intermédiaire de Nell Darmouni qu'il a connu The Brooklyn Rippers, amoureux du Grand Guignol, il s'est intéressé de près à nos projets. Et depuis la rentrée c'est avec un immense plaisir et honneur que nous travaillons avec lui. Il prête ses traits et son talent à plusieurs personnages dont le prêtre, un personnage iconique, monstrueux et terrifiant.

 

 


Les Artistes Associés

Aurélia Garay

Plasticienne, Scénographe

Aurélia est une franco-péruvienne de vingt-cinq ans. Issue d'une grande famille, elle a vécu la plus grande partie de sa vie à Lima, au Pérou. 

"Quand je rentrerais à la maison il faut que tu ais fait au moins 3 nouveaux dessins" disait sa mère quand elle avait cinq ans. Ce qui commença par être un devoir maison devenu une passion. Elle grandit en dessinant, jouant de la musique dans plusieurs groupes de punk et de rock 80's, entourée d'animaux de toutes sortes au point ou ses amis appelaient son chez-elle "le zoo".

 

À dix-huit ans elle déménagea en France pour commencer ses études en arts plastiques. Quatre ans à l'école nationale supérieure de la Villa Arson à Nice lui firent complètement changer sa vision de l'art. Ces petits monstres dessinés devinrent de grandes sculptures, puis des masques: ce qui la poussa ensuite à vouloir les voir prendre vie. Petit à petit, elle entrepris la voie du théâtre, ce qui finira par l’amener à la Sorbonne Nouvelle où elle obtient une licence professionnelle en scénographie théâtrale. Aujourd'hui, elle finit son master aux Beaux-Arts de Paris-Cergy, et expose dans des lieux atypiques (un château, un hôpital abandonné...) qui deviennent décor pour ses performances. Pendant son temps libre, elle continue la musique, défends la cause animale, et travaille avec l'association DoubleFace dans les quartiers démunis d'Ile-de-France afin de monter des ateliers avec des enfants qui aboutissent à des expositions dans l'espace urbain.